Rétromobile 2016
Rendez-vous de l'exception

500 exposants, 55000 m² d'exposition sur deux pavillons.
Rétromobile l'incontournable !

L'année dernière nous avions ressenti l’accélération de la machine "Rétromobile" vers l'international et la galaxie des grands salons mondiaux du genre. Cette année l'impression est la même et la poussée continue entraînant avec elle un chapelet de réactions contradictoires des collectionneurs soit enthousiastes, admiratifs, soit inquiets, déçus par la tournure que prend aujourd'hui cette manifestation. La voiture de collection vue à travers le prisme de Rétromobile n'est représentée que par l'exception : exit la voiture populaire, la ''bonne affaire"" pas trop chère place à la voiture exceptionnelle à palmarès ou à la rareté affichée, "plus neuve que neuve" elle s’exhibe sans montrer son prix, étincelante sous les projecteurs quelquefois accompagnée de sublimes mannequins...Il y a de quoi ébouriffer nos amis collectionneurs !
Fidèle à notre passion, nous nous sommes intéressé qu'aux Carrera RS...
Cette année nous en avons découvert 9 exemplaires. Peut être que certaines nous ont échappé, mais parmi celles que nous avons découvert deux se sont révélées comme deux "claques" deux surprises, en un mot deux coups de cœur ! 

12 Heures de Sebring 1973

12 Heures de Sebring 1973

Tout d'abord sur un stand tout au fond du pavillon 1, une 2.8 rsr impeccable sous une robe Yellow light, même pas mise en valeur, a accroché notre regard. Elle nous a rappelé tout de suite la 2.8 rsr vainqueur des 12 Heures de Sebring en 1973. Nous l'avions bien vu un court instant au château de Edhingam lors des 40 ans de la 2,7 rs en Grande Bretagne alors qu'elle avait disparu un long moment en Amérique du Sud. Mais elle était là devant nous la # 0705 pilotée à l'époque par Haywood, Gregg et Helmik, elle avait remporté les 12 Heures de Sebring devant une meute de Corvette favorite incontestée de la compétition.
aujourd'hui possession d'un collectionneur anglais était à vendre 3.300 K£. L'auto se présente parfaitement restauré par les ateliers Gunnar Racing en Floride en 2001. Elle possède encore les petits feux qui servaient à éclairer le numéro de course, les deux projecteurs Cibié ''Citroën"" ont retrouvé leur place. Etrangement, le cockpit est recouvert de moquette sur laquelle le système anti Incendie a été remonté.
Comme toujours, nous avons toujours un léger doute devant une telle merveille, mais maintenant qu'en pleine lumière, nous devrions être rapidement fixé définitivement sur son authenticité. Qu'elle auto ! Qui l'a ou va l’acheter ? Que va-t-elle devenir ?

Rétromobile 2016

Rétromobile 2016

 

M 472, 3.0 rs, M 471

M 472, 3.0 rs, M 471 Rétromobile 2016

Une 2.7 RS Viper Green exposée chez FA Automobiles est notre second coup de cœur. La 2.7 rs # 01077 exposée en compagnie d'une rutilante M 471 et d'une magnifique 3.0 rs est sans nul doute possible l'ancienne auto de Charles Rupp (voir notre Magazine n°2 et le registre du site). Elle fut pendant de nombreuses année le ''cauchemar'' de beaucoup de pilotes amateurs ou professionnels qui se sont frottés à elle20160204_175954 site.

Son propriétaire d'alors avait passé des milliers d'heures à la transformer en avion de chasse et nombreux sont ceux  qui ont pu admirer les deux longues flammes qu'elle émettait aux reprises de gaz ! Disparue elle aussi depuis 7 ans, elle réapparaissait à Rétromobile et pour une valeur de 590 K€ pouvait devenir vôtre. Nous ignorons si elle a été vendue. Mais si c'est le cas, nous supplions son nouveau propriétaire de nous rejoindre...Il sera le bienvenu au Club !
Il faut souligner la rareté et la qualité du plateau présenté cette année Chez FA Automobiles.

La 1077 en 2007

La 1077 en 2007

La maison de ventes Artcurial présentait trois Carrera RS à la vente :
Une Carrera 2.7 rs
Une Carrera 964 rs
Une Carrera 993 rs

Carrera 2.7 rs M 472

Carrera 2.7 rs M 472 # 0440

L'auto d'origine italienne avait un bel aspect, une peinture de couleur tangerine, elle paraissait complète extérieurement mais beaucoup de détails de finition, des jantes ''américaines'' et d'autres points faisait qu'elle était loin des standards 'concours'. Elle est restée invendue et le marteau de M° Poulain n'a pas adjugé ce lot, la plus haute enchère s'étant arrêtée à 520 K€.

 

Carrera 964 rs Touring # 0451

Carrera 964 rs Lightweigt # 0451

La 964 rs, elle aussi d'origine italienne a été adjugée 202.640 € (tous frais inclus). Vous pouvez retrouver toutes les informations dans la rubrique ''les dernières ventes'' du site (Espace membres).

Carrera 993 rs Touring # 0154

Carrera 993 rs Touring # 0154

La 993 rs "yellow speed" appartenait à un membre du Club et faisait partie des autos en annonce sur le site. Elle a été adjugée à 292040 € et vous pouvez retrouver toutes les informations dans la rubrique ''les dernières ventes du site'' (Espace membres).

Carrera 2.7 rs M 472

Carrera 2.7 rs M 472

Nous avons aussi découvert une très classique Carrera 2.7 rs Blanc Grand Prix chez Axel Schuette proposée à 800 K€ qui nous a semblé complète (Elle se présentait avec deux rétroviseurs extérieurs). Faute de temps nous n'avons pas eu le loisir de  récolter plus d'informations.

964 rs Lightweight # 0311

964 rs Lightweight # 0311

Enfin, durant Rétromobile se déroulait dans Paris d'autres ventes aux enchères. Aux Invalides, RM Auctions a vendu une 964 rs à un niveau de prix très bas (140 K€ frais inclus). Vous trouverez tous les détails sur cette vente dans la rubrique ''les dernières ventes'' du site (Espace membres).  


Retour à la page précédente

Commentaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.