Les RSR d'usine en course en 1973

Porsche : La vitalité faite automobile

"R6" : châssis 911 360 0588

 R6 a participé :

  • aux 6 heures de Vallelunga, le 25 mars 1973
  • aux 1000 km de Monza, le 25 avril 1973
  • aux 1000 km de Spa, le 6 mai 1973
  • à La Targa Florio, le 13 mai 1973 (soit une semaine après SPA, imaginez la logistique nécessaire !)
  • aux 24h du Mans les 9 et 10 juin 1973
  • aux 1000 km de l'Österreich Ring le 27 juin 1973
  • aux 6 heures de Watkins Glen le 21 Juillet 1973

C'est la RSR usine la plus employée en course . Voici quelques photographies de cette auto.

  • Elle est d'abord apparue à Vallelunga près de Rome (N° de course 9) pilotée par G Van Lennep / H Müller, 7ème au général, 1er en GT

R6 à Vallelunga 1973 à Vallelunga

R6 (N°9 en arrière plan) était engagée à Vallelunga en GT/moteur en 2.8 tout comme comme R8 (N°8 au premier plan)

  • On l'a vu ensuite à Monza un mois après (N° de Course 81) pilotée par par G Van Lennep / H Müller, 7ème au général, Abandon sur problème moteur

588 R6 at Monza 1973aR6 était engagée à Monza en Prototype / moteur en 3.0 litre. Elle est bien gironde déjà ....

Initialement elle était engagée en GT, mais N Singer a été contraint de l'inscrire en Prototype suite à la réclamation d'un concurrent italien

sur RSR privée (Ensuite on peut facilement imaginer la qualité de ses relations avec Porsche après cet incident)

Diapositive1Tant qu'à être engagé en Prototype autant bénéficier des avantages correspondants.

A la hâte, et avec les moyens du bord, on bricola un aileron de type Mary Stuart

  • On la retrouvait ensuite une semaine après à SPA 700 km plus au nord (N° de Course 40) pilotée par G Follmer / R Joest, 10ème au général, 1ère en GT

R6 à SPAR6 était engagée à SPA en Prototype/moteur en 3.0, et a terminé 10ème au général

Lors de la même course R5 était engagée en Prototype avec l'aileron Mary Stuart et a terminé 5ème au général.

La différence de configuration permettait donc de gagner 5 places au classement

  • Une semaine après sa prestation à SPA, R6 se retrouvait 1500 km plus au sud engagée à la Targa Florio en Sicile ! Le fait de gloire de R6 reste encore aujourd'hui sa victoire à La Targa Florio (N° de Course 8) pilotée par Gijis Van Lennep/Herbert Müller (1er au général). Elle y était engagée en Prototype avec un moteur de 3.0 litre.

Diapositive1 R6 à l'assaut des Madonies

Diapositive2 Diapositive3

 

Les villages se traversaient à fond : G Van Lennep mentionnait récemment 200km/h en exagérant peut être un peu ....

(ici probablement à l'entrée de Colesano)

Diapositive4 Diapositive5

Avant de rejoindre la ligne droite R8 passe devant la grande place de Campofelice, devant l'église.

161093134.OHA6PsiI.6 161093152.PL9wBmb3.4

 Les stands étaient organisés en bas de Cerda après avoir quitté la longue ligne droite qui longe la mer.

Ces stands existent encore aujourd’hui voir ci-dessous

les tands de la Targa Florio Aujourd'hui

 

Diapositive6Le virage juste avant les stands et devant les tribunes

  • deux semaines après la Targa Florio, elle a ensuite participé aux 24 heures du Mans (N° de Course 47) pilotée par R Joest/C Haldi, où elle a abandonné sur panne sèche. Elle était engagée en Prototype avec un moteur 3.0 litre. On peut la voir parmi les autres RSR d'usine engagées(R7 et R2)  dans le film des 24 Heures de 1973 de l'INA :  ici

Diapositive2

Diapositive3

Diapositive4

  • 15 jours après les 24 Heures du Mans, elle était engagée à l'Östereich Ring (Zeltweg), (N° de Course 7) pilotée par G Van Lennep / H Müller, 8ème au général

Diapositive1Engagée en Prototype avec un moteur 3.0 litre, roue arrière de 917 et nouvel aileron

1973ZEL07_car3A l’évidence Porsche teste de nouveaux ailerons en vue de préparer la saison à venir

Diapositive4

 Efficace à défaut d'être esthétique ?

Diapositive3Impressionnante

  • enfin elle devait terminer sa saison un mois après 8ème au général,  à Watkins Glenn au nord est des USA  (N° de Course 6) pilotée par M Donohue / G Follmer
R6 à Watkins Glen R6 a Watkins Glen 3 R6 a Watkins Glen 2

  R6 était engagée en Prototype avec un moteur 3.0 litre avec un aileron différentR6 a Watkins Glen La préparation de la saison suivante continue : où est passée la gracile 2.8 RSR ?



Retour à la page précédente

Commentaires:

  1. Le mans 1973 , il y avait une autre RS , la numero 49 , Egretaud Lagniez , avant son abandon dans la nuit suite à l accrochage avec la Ferrari de ICKX , etait en tete des GT , souvenir , Michel Gauvin SONOUTO etait toujours surpris de nous voir faire un tour de plus que la 48.....

    1. Bonjour

      Merci pour cette précision. Nous avons en magasin un premier jet d'un reportage couvrant l'édition de 1973 des 24 H du Mans, et nous cherchons à le compléter avec des informations provenant des participants de l'époque. Pourriez vous nous laisser vos coordonnées sur le site du Club pour que nous puissions en parler ?
      Cordialement

      P Asfeld

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.