Les exploits des RS en 1973 : La Targa Florio 1973

2ème partie : la Targa Florio 1973

1.    L'histoire de la Targa Florio :

1.1     Historique de la Course et de ses différents circuits :

 La course est née en 1906 et a été organisée en continu jusqu'en 1977, sauf pendant deux grandes guerres mondiales. Au total 61 éditions eurent lieu.

La Targe Florio se situe à l'est de Palerme dans les montagnes des Madonies. Trois circuits y ont été empruntés : le Grande, le Medio, et le Piccolo. Mais la Targa Florio a aussi été disputée à Palerme même et sous la forme d'un Giro de Sicilia, comme le montre le tableau ci dessous:

       Le Circuito Grande

Le Circuito Medio

Le Circuito picolo

Pour les premières éditions, les routes du tracé long de 148,823 km (le Grande) n'étaient pas recouvertes de goudron (voir la photographie du vainqueur ci dessous). Le "Grande Circuito delle Madonie", tel est son nom, a été emprunté six fois de 1906 à 1911, puis une septième fois en 1931. Il passait par Cerda, Caltavuturo, Castellana, Petralia Sottana, Petralia Soprana, Geraci, Castelbuono, Isnello, Collesano, Campofelice di Roccella. Le record du tour a été établi en 1908 par une FIAT de 7.4 litre de cylindrée, pilotée par Felice Nazzaro : les 148 km en 2h33'03" (58,342 km/h). Le record sur la distance a été établi la même année par une Isotta Fraschini, également de 7.4 litre, pilotée par Vincenzo Trucco : 4 tours  (446,469 km) en 7h49'26" (57,063 km/h, assez proche du record du tour).

                La FIAT de Felice Nazzaro

   Vincenzo Truco à bord de son Isotta Fraschini

   57 km/h de moyenne ! Pas mieux aujourd'hui !

On trouvera ici un lien sur une vidéo sur l'année 1906.

La Targa Florio s'est ensuite courue sous la forme d'un "Giro de Sicilia" en 1912, 1913 et 1914. Le "Raid" était long de 1050 km, à parcourir au départ de Palerme dans le sens horaire, effectué en une seule étape en 1912, en deux étapes en 1913 et 1914. Les principales villes ralliées étaient Cefalù, Messine, Catane, Siracuse, Noto, Vittoria, Castelvetrano, Mazara, Marsala, Trapani avant de finir à  Palerme. Les concurrents ne trainaient pas en route, puisque le vainqueur en 1914, Ernesto Ceirano à bord d'une SCAT de 4398 cm3, à bouclé le tour en 16h51'31" à la moyenne de 63,3 km/h.

 

Ah les belles bacchantes d'Ernesto .....    et sa belle machine. Portait il son beau chapeau en course

Après la première guerre mondiale, la course a pris véritablement sa forme à partir de 1919 sur un circuit de 108 km : le "Medio Circuito delle Madonie". Le départ était donné à Cerda,. les concurrents joignaient ensuite Caltavuturo, Polizzi, Collesano, Campofelice, pour retourner ensuite à Cerda en longeant la mer. Ce circuit a été utilisé 12 fois entre 1919 à 1930. Le record du tour a été établi en 1930 par une Alfa Romeo P2 de 2 litres de cylindrée pilotée par Achille Varzi (N° de course 30) : les 108 km en 1h21'21 (79,646 km/h). Le record sur la distance a été établi la même année par le même pilote sur la même voiture : 5 tours (540 km) en 6h55'17" (78,019 km/h). Voici le bel Achille en 1930 à bord de son Alfa Romeo, fier mais semble t il un peu inquiet.

On trouvera ici un lien sur une vidéo sur l'année 1930

Pendant une période très courte de 1937 à 1940, la Targa Florio s'est courue à Palerme même, autour du Parco della Favorita. Le circuit était très court (un peu plus de 5 km) et était quasiment en ville (à vrai dire entre le nord est de Palerme et la mer).  Les Maserati y ont été à la fête puisqu'elles ont gagné trois de ces quatre éditions : toutes en 1500 cm3, des 6CM en 1937 et 1938, et une 4 CL en 1940 avec à bord Luigi Villoresi.

Villoresi à l'attaque à bord de la Maserati 4CL dans Palerme en 1940

 Corsi et sa Maserati 6CM font le plein lors de l'édition de 1940.

De même juste après la deuxième guerre mondiale, trois éditions de la Targa Florio ont été organisées, de 1948 à 1950, sous la forme d'un tour de Sicile, partant de Palerme dans le sens anti-horaire  cette fois et d'une longueur de 1080 km. Le meilleurs résultat a été obtenu en 1948 par l'équipage Clemente Biondetti & Igor Troubetzkoy à bord d'une Ferrari spyder Allemano 166 S de 1995 cm³. Il a parcouru les 1080,000 km en 12h10'00" à la moyenne de 88,767 km/h.

Le circuit bien connu aujourd'hui est le Piccolo Circuito delle Madonie. Long de 72 km, son départ était donné devant les tribunes près de Cerda. Les concurrents ralliaient Cerda, Caltavuturo, Scillato, Collesano, Campofelice di Roccella, le bord de mer jusqu'à Bonfornello, avant de retourner aux tribunes de Cerda. Ce circuit a été utilisé 32 fois, de 1932 à 1936 puis à partir de 1951 jusqu'en 1977. Il était parcouru plusieurs fois : par exemple 11 fois en 1973. Les records pour ce circuit sont les suivants :

  • meilleurs temps aux essais : Arturo Merzario, en 1973, sur une Ferrari 312P spyder de 3 litres de cylindrée, en 33'38"5, soit une moyenne de 128,412 km/h.
  • meilleurs temps sur un tour en course : Leo Kinnunen, en 1970, sur une Porsche 908/03 spyder de 3 litres de cylindrée, en 33'36”, soit une moyenne de 128,571 km/h.
  • meilleurs temps sur la distance (11 tours) : Arturo Merzario, en 1972, sur une Ferrari 312P spyder de 3 litres de cylindrée, les 792km in 6h27'48”, soit une moyenne de 122,537 km/h.

On peine à imaginer ces vitesses quand on connait un peu le circuit.

 

Leo Kinnunen et sa Porsche 908 /03 en 1970

 

Arturo Merzario meilleurs temps aux essais au centre et sa Ferrari en 1973



Retour à la page précédente

Commentaires:

  1. Le document est détaillé, intéressant et l'auteur a fait des recherches approfondies.
    La Targa Florio illustre l'époque où les pilotes étaient des dieux et où l'automobile faisait rêver.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*