Les Ducktail Boys ont encore frappé !

Charade Heroes, les 60 ans du circuit ou le retour des légendes

Retrouver Charade pour cette grande fête à l’occasion des 60 ans du circuit a été un grand moment d’exception.
La galaxie Matra Sport avec ses monoplaces dont la MS 80 triomphante au championnat du monde 1969 sous la ‘’patte’’ de Jackie Stewart alerte comme jamais. La Matra Simca MS 670 remportant en 1972,73 et 74 les 24 Heures du Mans avec Henri Pescarolo étaient aussi présentes. Enfin les Ligier étaient de la fête, notamment avec la JS 11 sur laquelle Jacques Lafitte remporta plusieurs Grand Prix. Toutes ces autos et leurs pilotes ont pris la piste durant le weekend et ont littéralement emballé les 7.500 spectateurs.

Les compétitions de motos sont souvent passées par Charade et pour l’événement les organisateurs avaient invité un plateau représentatif des machines de l’époque, pilotées par Surtess, Sheene, Hailwood, et pilotées ce jour par Phil Read et Giacomo Agostini, 8 fois champion du monde  dans les années 70.

Exceptionnellement Charade avait toutes les autorisations nécessaires pour ‘’lâcher les chevaux’’ et leurs décibels. Les pétarades motocyclistes, voire side–caristes, et les vrombissements des moteurs V8 et V12 ne s’oublieront pas vite, cet orchestre mêlé au commentaire d’un vigoureux speaker nous a laissé comme un début de mal de tête mais c’était si bon…

Que venait faire notre Club dans cette fournaise où le vintage rugissant des Charade Heroes a rallumé le feu de la passion du public présent sur le circuit ?

Après les difficultés rencontrées pour participer au GP d’Angoulême ou de Pau, nous sommes parvenus, grâce à C. Michy, F. Diaz et J. Peron que nous remercions sincèrement, à imposer notre Ecurie des Ducktail Boys dans le programme de ce weekend de Charade. Dès août, une affiche annonçait notre venue. Notre Ecurie, forte de 10 2.7 rs et 2 2.8 rsr, est devenue actrice de la manifestation avec à la clé 4 séances de roulage.

Installés dans le paddock avec une tente et une belle surface à côté de Matra Sport et Ligier, les Ducktail Boys, seule Ecurie appartenant à un club, a pu pleinement profiter de la fête.







Les quatre séances de roulage sur cette piste de 3975 m. sont passées bien trop vite. Bien sûr, les 2.8 rsr ont mené le bal devant le groupe des 10 2.7 rs, mais l’important pour chacun, c’est d’avoir roulé une fois encore sur cette piste de rêve, dans cette ambiance de Grand Prix, et d’avoir au fil des tours amélioré sa trajectoire, ses temps de passage, sans stress, sans aucun esprit de compétition.

Les Ducktail Boys ‘’ont encore frappé’’ et tous les membres du Club acteurs de cette superbe manifestation vont se souvenir longtemps des Charade Heroes. Ils espèrent tous rouler de nouveau sur ce circuit de montagne que David Piper, présent lui aussi avec son écurie ‘verte’, a illuminé d’étincelles.
Moments magiques que seule l’automobile historique sait créer !  

 

 

 

 

 



Retour à la page précédente

Commentaires:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*