Grand Prix Historique de Bressuire 24 et 25 juin 2017

La "première" de l'écurie Carrera 2.7 RS "Les Ducktail Boys"

  Les 24 et 25 juin derniers se déroulait à Bressuire (Deux Sèvres) le 12ème  Grand Prix Automobile Historique auprès duquel Porsche est revenu en tant que membre "invité" et représenté par les Carrera RS 2.7 du Porsche Club RS de France.

Le Grand Prix Historique célèbre chaque année les débuts de la course automobile dans le département avec notamment la première épreuve qui s'est déroulée à Bressuire en 1950 sur un circuit tracé au cœur de la ville. Le véritable Grand Prix s'est couru de 1951 à 1954 sur un circuit homologué par l'ACF. Il réunissait les plus grandes marques : Citroen, Simca, Dyna-Panhard, Delahaye, DB, Maserati, Alfa Romeo, Ferrari, Talbot Lago,Aston Martin …etc  dont les voitures réparties en plusieurs catégories (de 750 cm3 à plus de 2 litres) se disputaient des courses acharnées et passionnantes. Les plus grands pilotes de l'époque ont roulé sur le circuit bressuirais et en ont fait sa renommée.
La tragédie du 11 juin 1955 au 24 Heures du Mans mit fin à ces courses de voitures en ville. Jean Claude Fillon avait 7 ans lorsqu'il assista avec son père au 4ème GP de Bressuire en 1954. Le bruit, la fureur, le claquement des échappements, l'odeur de l'huile de ricin, les grands noms des automobiles et marques mythiques ont marqué l'enfant …au point que ce passionné, passionnant et enthousiaste Président de l'Association Auto Retro Bressuirais entrepris en 2004 de faire revivre cette aventure.
La manifestation actuelle, annuelle, réunit donc des véhicules d'époque, répartis en catégories Tourisme, Sport, Cyclecar et Monoplace, sur un circuit citadin Alain Metayer raccourci et dans le cadre de "démonstrations" dépourvues de tout chronométrage ou compétition.
Autour de ce court circuit, tracé dans les rues, places et square, se presse une foule connaisseuse, enthousiaste et où chacun se côtoie du paddock à la piste dans une franche et belle ambiance sportive et festive : départs type Le Mans, succession ininterrompue des plateaux respectifs sur des "runs" diurnes et nocturnes, remises de prix et récompenses…
Chaque année, un plateau et/ou des automobiles de prestige est invité et c'est donc naturellement que Porsche, antérieurement victorieux à Bressuire avec la 356, a renoué avec son histoire locale : Président du Porsche Club RS de France, Jean Claude Bonhomme est revenu aux sources de sa passion automobile et de Porsche puisque c'est sur ce même circuit qu'il a assisté, enfant, aux prestations sportives de la 356….."Je l'aurai un jour ….je l'aurai…"  !!!

Cette manifestation a donc permis le rassemblement d'une douzaine de Carrera RS 2.7 avec leurs propriétaires membres du Club, événement qui constitua de surcroit la première manifestation et le baptême de 'L'écurie 2.7 RS" et de ses membres les "Ducktail Boys" !

Cette belle initiative n'a d'autre but que la convivialité et l'amusement autour de cette auto "passion".


A cet effet le Club RS et ses membres, pilotes participants, avait mis les petits plats dans les grands: casques, gants, bottines, T-shirts, casquettes et combinaisons d'époque…parés des logos, inscriptions et insignes spécifiques permettant d'identifier au premier coup d'oeil un "Ducktail Boys" !
Ç’a …on peut dire que l'"écurie Ducktail Boys" avait fière allure sur la ligne de départ : abdomens rentrés, détermination absolue de faire bonne figure sur la piste et d'assurer un petit spectacle par des dépassements gentiment "convenus" lors d'un briefing préalable…nous avons abordé le premier run sereinement, nous promettant de respecter à la lettre l'esprit "démonstration" ….

Et ça n'a pas duré longtemps ! Démonstration ….démonstration….comme si la RS 2.7 incitait à un placide défilé ?! Très vite le rythme est devenu assez "soutenu", le croupion queue de canard ballotté au rythme des changements de directions et d'appuis, le moteur prenant allègrement ses tours endiablés sur les courtes portions droites dans le hurlement métallique caractéristique d'échappements travaillés…

Le grand jeu !!….Certains ont sorti le grand jeu : freinages tardifs avec nez de l'auto pointé aux points de corde retravaillés à chaque passage…chacun "arsouillait" gentiment derrière son volant, se réjouissant de rattraper l'un ou l'autre pour une petite "baston" !

La fin des runs montrait bien l'intensité des coups de volant : descendant tour à tour de leur bolide, le cheveu collé et humide, visage rougi par l'effort et l'air faussement détaché…Les commentaires allaient bon train : "t'attaquais toi ?"…'t'as vu mon "Meznarie" …il a de beaux restes hein ??" 

Chacun s'est en tout cas appliqué à ne pas mettre sa 2.7 en danger de surcroit ! 

Le top : les runs nocturnes avec le ballet des (pleins) phares dans les queues de canard, les flammes courant derrière les échappements à la retenue et au lever de pied, les jaillissements des flashs, les banderoles et autres points de repères vite évanouis dans la nuit…..plus "course" …tu meurs !

Un petit parfum de "24 Heures du Mans" flottait aussi dans nos habitacles habituellement envahis par les effluves d'essence et d'huile chaude…
Clap…clap …clap …les applaudissements et les yeux et visages ravis de nos spectateurs d'un jour, des organisateurs et bénévoles, commissaires de piste et de sécurité…ont été notre récompense. Qu'ils soient ici encore remerciés pour leur implication et leur organisation irréprochable.
Quel inlassable plaisir aussi d'emmener cette RS 2.7 à la légèreté et vivacité incomparables, au moteur largement assez puissant sur ce type d'exercice  qui permet à un petit peloton de voitures rares aux couleurs vives de s'exprimer joyeusement !!

Longue vie au Grand Prix Historique de Bressuire et à l'Ecurie 2.7 RS et ses "Ducktail Boys"

RETROUVEZ LA VIDEO du GRAND PRIX éditée par le Club

DE PLUSRETROUVEZ LA VIDEO du GRAND PRIX éditée par Albumeinvista Vidéo sur youtube : elle est ici 

 



Retour à la page précédente

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*