Rallye de la Meuse

13 et 14 avril 2012

Au carrefour de la D 902 et de la D 121 B en direction de Nicey sur Aire, un étrange attelage fait d'une Renault tirant une caravane, le tout chapeauté par deux palmiers, vous fait mieux ralentir que la vue d'un gendarme à jumelles …
Cette "statuaire" issue, très certainement, d'un cerveau imbibé de quelques verres de mirabelle, est une des surprises que nous avait préparées Pascal et Caroline, les organisateurs du rallye de la Meuse.

 

Dans cette région magnifique, certes un peu méconnue, nous avons découvert, sous un beau soleil et quelques petites gelées matinales, de petites routes tranquilles tracées à travers bois et pâturages où nos autos et leurs passagers ont pris beaucoup de plaisir. Pour les curieux qui passeraient par la Meuse, nous leur conseillons l'hôtel qui nous a servi de "PC" pendant ces deux jours : l'Auberge du Moulin Haut à Chaumont sur Aire. En général, notre sujet n'est pas de se transformer en inspecteur du guide Michelin, mais ce petit établissement situé au bord de l'Aire offre tous les attraits d'une bonne étape dont on se souvient.

 

Autre point fort du rallye : la séance de roulage sur le circuit de Chambley. Je suis prêt à parier une jante Fuchs en 15' par 6' qu'il n'y a pas plus de deux membres du club qui connaissent ce circuit. Nous y avions donné rendez-vous au Club 911 de Lorraine, et toujours sous le beau soleil, nous avons passé un très bon moment sur cette piste très technique, malgré la différence de génération de nos autos. A cette occasion l'air et l'eau ont fait une sympathique rencontre, trop courte, et notre passion commune pour le flat 6 a, une fois de plus, facilité la prise de contact. Je les remercie, en passant, de nous avoir rejoints.

 

La visite d'un musée automobile est souvent un point d'arrêt obligatoire dans un rallye touristique, mais en général on en sort un peu frustré car les natives de Stuttgart se font rares dans ces établissements. J'ai compris pourquoi Pascal avait un petit sourire à l'entrée du musée Automobile de Lorraine. Non seulement une 356 B Carrera Abarth (21 exemplaires furent construits) habite la maison mais elle cohabite avec un rare Speedster A Carrera, un Spyder 550 "dans son jus" et une 904 GTS qui malheureusement le jour de notre passage était partie se dégourdir les roues. Le tout appartient à un discret collectionneur local qui se sert du musée comme d'un garage !

 

Vaucouleurs, cela vous dit quelque chose ? Incontournable Jeanne d'Arc, la fille de la région a son musée. J'en connais, des consciencieux, qui par respect du road book, ont eu les pires difficultés avec la traversée d'un haras et un petit chemin de terre, ils n'ont pas dû entendre de voix….

 

Vous le savez déjà, je ne travaille pas pour le Michelin , mais le déjeuner du samedi à l'auberge du Pressoir à Lucey fut divin et léger. Comme le dit "l'inspecteur", il vaut le détour, je dirai même un grand détour.

 

Décidément Pascal et Caroline ont fait fort, très fort. La ronde des Lauzes (le prochain rallye du club) arrive. D'ores et déjà l'organisateur (je le connais bien) ne pourra pas offrir une telle qualité de restauration mais il vous promet que vous bouf….. des kilomètres.



Retour à la page précédente

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.