6ème Ronde des Lauzes
Lac Léman, Stelvio, Lac Léman

Les 11, 12, 13, 14 et 15 juin 2014

La sixième Ronde des Lauzes a été voulue différente et un peu plus sportive. La Suisse et certains de ses cols allaient donc de soi.

La Ronde des Lauzes s’est ainsi exportée, mais aussi internationalisée puisque parmi les 18 participants on comptait 4 suisses (francophone précisons le !), 2 italiens (presque francophone !), 2 citoyens des USA (pas francophones du tout), dont un avait traversé l’océan atlantique tout exprès, et le solde de français. La Ronde des Lauzes un melting pot : qu’on se le dise.

 DSC_0088 site
 DSC_0055 - Site

Sans s’en rendre toujours compte (c’est quoi la frontière là ? on paye en quoi ici ?, l’essence c’est moins cher ici ?) nous avons passé et repassé la frontière entre la Suisse et l’Italie, avec une petite incursion en Autriche. Plus que les frontières, le contraste entre le nord et le sud est apparu comme une évidence. Des preuves ?  La culotte de peau de l’aubergiste du premier soir au Malixerhof et la belle moustache de monsieur Passerini à Chiavenna, l’été en fond de vallée à Chiavenna et l’hiver et la grêle au Gavia, sans oublier l’approche assez contrastée des ingénieurs suisses et italiens en matière d’hydrologie :  

 Passerini site  culotte de peau
 IMG_2314 site  IMG_2227 site bis
 IMG_2321 site bis  IMG_2339 site

Sportif vous avez bien dit sportif ? 19 cols en quatre jours dont 15 à plus de 2000 m et des "tornanti" à n'en plus finir. Le sommet du rallye, dans tous les sens du terme, a été atteint le deuxième jour avec la traversée du col du Stelvio et du Gavia. Le premier est bien connu (2758 m., 48 épingles coté sud) :

IMG_0016 site

Presque autant du coté nord : IMG_2212

Le Gavia est à peine moins haut (2652 m). Plus sauvage, avec une descente vers Ponte di Legno particulièrement étroite, il nous a donné l’impression de traverser un jardin botanique préservé.

194 site

 

photo 8

Un autre grand moment : la montée de la Tremola

Col de la Tremola, du pavé et pas de muret !

Col de la Tremola, du pavé et pas de muret !

 Et que dire de nos RS dans cet environnement ? «fit for the purpose” bien sur. 

 DSC_0129

 

DSC_0122 site

  

 DSC_0101 sit

 Mais aussi en tenue de ville :

DSC_0097 site

Parmi les faits saillants de ce rallye, on pourra noter que Laurent ne s’est pas perdu, et qu’il envisage à présent de greffer une activité connexe à son activité professionnelle usuelle. Après le "self", le "drive", voici le "ready for chewing" en attendant le "we chew for you".

IMG_0053 site

Rien n’arrêtant la marche vers le professionnalisme du club, on aura bien sur noté que le club a fourni dès cette année l’assistance mécanique spécialisée aux participants. Jean Claude ton sens de l’organisation n’a pas de limite. Un peu trop de mécanicien en même temps peut être ?

IMG_2311 site

On a aussi vu l’intérêt marqué que certains ont porté au bon déroulement du rallye.

 DSC_0110 site  DSC_0033 site
IMG_2270 site bis IMG_0037 site

Enfin pour conclure, mes bien chers frères communions une dernière fois en pensant aux paysages traversés. Puisse ces quelques images vous aider à traverser l’hibernation avant la prochaine édition de la Ronde des Lauzes.  

 

photo 6 site

IMG_2338 site

 

 

A l’année prochaine pour d’autres aventures.

 

 



Retour à la page précédente

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*