Genèse de la Porsche Carrera 2.7 RS

Dossier/1 Jean-Claude BONHOMME 09/2011

La Porsche Carrera 2.7 RS est sans aucun doute la plus mythique des 911 produites au 20ème siècle. Elle est aujourd'hui la 911 la plus recherchée car elle incarne une époque de l'ère automobile où la liberté et la conduite étaient des éléments de plaisir à tout jamais disparus aujourd'hui.

En 1972 les courses sur circuit attirent beaucoup de spectateurs et particulièrement les compétitions ouvertes aux classes Tourisme et GT où brillent particulièrement les BMW et les Ford Capri qui battent régulièrement les Porsche 911 S.

Porsche vient de connaître un grand succès dans les courses d'endurance avec le triomphe de la 917 (24 heures de Daytona et 24 heures du Mans) et le titre de champion du monde des marques de 1969 à 1971. La marque de Stuttgart décide alors de "revenir aux affaires" dans le cadre du championnat d'Europe avec sa 911 et entreprend le développement de la 2.7 RS (2.7 pour la cylindrée de 2687 cm3, RS pour RennSport) sur la base de la 2.4 S,  qui, au passage, est baptisée Carrera (souvenir de la victoire de Porsche avec le spider 550 1500 cm3 dans la Carrera Panamericana en 1954).

Le 5 octobre 1972 la voiture est présentée en première mondiale au salon de l'Auto de Paris, où elle suscite un grand intérêt. Dès le mois de juillet l'usine lance une première série de 500 Carrera 2.7 RS et obtient l'homologation en catégorie Grand Tourisme Spéciale (Groupe 4) correspondant au nouveau règlement édicté par la Commission Sportive Internationale (l'actuelle FIA). Devant l'afflux de commandes, 536 unités supplémentaires sont mises en production et ce sont au total, en juillet 1973, près de 1580 voitures qui sortiront de l'usine.  De ce fait, avec plus de 1000 exemplaires, Porsche homologue la 2.7 RS en Groupe 3 où elle va obtenir une liste incommensurable de succès.

Ce lancement réussi est conforté par la victoire de la Carrera 2.8 RSR aux 24 heures de Daytona en 1973. Les amateurs de sport automobile découvrent brutalement que non seulement l'auto a été conçue pour la compétition mais qu'elle permet une utilisation quotidienne en ville et sur route. A l'époque où la vitesse n'est pas limitée, elle permet de "déposer" toutes les "sportives" que ce soit sur autoroute ou sur route sinueuse, de plus son prix de vente reste inférieur aux Mercedes 350, Jaguar type E, BMW 3.3.

Cette success story donne naissance au mythe 2.7 RS, avec son aileron "queue de canard", ses bandes Carrera signant les deux cotés de l'auto, ses couleurs criardes, cachant sous ses peintures de guerre une nouvelle 911 complètement repensée, légère, agile, nerveuse, puissante, en un mot efficace.

Carrera 2.7 RS M 471

Carrera 2.7 RSH 911 360 1430

Elue par plusieurs revues spécialisées La Porsche 911 du 20ème siècle, cette désirable auto reste jusqu'à nos jours la 911 préférée des Porschistes.

Le type de cette RS est 911SCF (indiqué sur les cartes grises), chez Porsche la référence de la caisse est F, les numéros de série commencent par 911360 (3 pour le millésime 1973, 60 pour Carrera) et sont suivis des numéros de châssis compris entre 0011 et 1590.
Le prix de vente d'une 2.7 RS M 472 en 1973 se montait à 36.500 DM.

PRODUCTION.

 Sur une production (mars 1972 à juillet 1973) de 1590 véhicules ( Prototypes, RSH, M 472, M 471 , M 491) (source : Carrera RS Book 3 de Thomas Gruber et Georg Konradsheim) : 

- 10 voitures non commercialisées ont été utilisées comme prototypes sans numéro de châssis.
- 17 voitures ont servi pour l'homologation, type 0 (châssis non frappé), appelées RSH, les plus légères possible, avec une multitude d'évolutions de détails ; elles peuvent être assimilées aux Lightweight et elles se sont vu attribuer un numéro de châssis dans le désordre, 0016, 0019, 0020, 0092, 0242, 0508, 0521, 0550, 0909, 0935, 1256, 1382, 1387, 1429, 1430, 1470, 1550 afin d'être commercialisées. Une d'entre elles roule en France sous le numéro de châssis 0909.
- 1308 voitures ont été produites sous le type M 472 appelées Touring.
- 200 voitures ont été produites sous le type M 471 appelées Lightweight, (version allégée).
- 55 voitures ont été produites sous le type M 491 appelées 2.8 RSR (R pour racing), version compétition G.4. Leur numéro de châssis (prélevé sur la chaîne de fabrication des 2.7 RS) s'échelonne du n° 0386 au n° 1549. Il faut noter que les 2.8 RSR et les 2.7 RS Lightweigt sont issues des trois séries produites. 
- On peut noter que 2 voitures ont été destinées aux Rallyes Raid en Afrique, leurs numéros de châssis sont 0285 et 0288. Elles sont appelées officiellement Safari. Quelques autres comme la # 0203 furent préparées comme les voitures usines et participèrent aux Rallyes Raid africain mais furent par la suite remis en conformation standard M 472.
Pour être encore plus complet, 17 M 471 et 100 M 472 ont été produites avec la conduite à droite.

Carrera 2.8 RSR

Carrera 2.8 RSR M 491 960 306 0001 (proto)

 




Retour à la page précédente