Et un, et deux, et trois Tour Auto
pour Jean-Pierre Lajournade

Pilote talentueux et membre du Club

Une fois n’est pas coutume, nous quittons Zuffenhausen pour Coventry. En 1963, une Jaguar Type E roadster, parmi d’autres, sort de l’usine. Son existence la destine à un nouveau propriétaire français Jean-Pierre Lajournade, qui, fin 2013, l’acquiert en épave et la reconstruit pour en faire une semi-lightweight. Il faut savoir qu'en 1963 /1964 il y a eu les fameuses Lightweight construites au nombre de 12 exemplaires (tout alu). La FIA autorise la reconstruction à l'identique des mêmes modèles à condition de conserver la caisse acier (aluminium interdit) et c'est la raison pour laquelle on les appelle des semi-lightweight.

 

16.04.20_1023  Copyright Photoclassicracing site

 

Mais commençons l’histoire par le début et par 1975 où, dans le cadre, du Premier Pas Dunlop et de la Coupe Renault ELF Gordini, Jean-Pierre Lajournade apparaît dans le landernau du monde automobile. En 1978 il remporte la dite Coupe après quelques batailles épiques où ses qualités de pilote et sa ténacité le révèlent au grand public.

 

R5 coupe JPL6 site

 

1979, 1980, le voient en Formule Renault au sein des écuries Elf et Motul et il finira 5eme en 1981 en signant les meilleurs tours sur les circuits de Charade, Pau et Rouen. Puis en 1982 il participe au championnat de France des Voitures de Production sous les couleurs du garage du Bac.

Ce sera sa dernière saison avant une pose de 24 ans, durant laquelle il vérifie que pour gagner sa vie, il vaut mieux entrer dans le monde du travail plutôt que freiner le plus tard possible à l’approche d’un virage.

Avec le Club Lotus France, qu’il fréquente à travers ses sorties sur les circuits, il est repris par le ‘’virus’’ et acquiert en 2004 une Lotus Elan type 26R de 1964 . Pour sa première saison, il remporte le challenge ASAVE en 2005. Ce challenge ASAVE n'était en fait qu'une préparation pour le Tour Auto 2006.

 

Tour Auto 2010 - Magny Cours

Tour Auto 2010 - Circuit de Magny Cours

 

Vainqueur du Tour Auto 2010

Jean-Pierre Lajournade, vainqueur du Tour Auto 2010

Après avoir apporté de nombreuses améliorations à sa Lotus avec l’aide de son mécanicien et ami Dominique Bachard (Renault Sport F1) ainsi que celle de quelques amis collègues, Jean-Pierre Lajournade signe d'entrée au Tour Auto 2006 une surprenante place de 3ème, Hans Hugenholtz étant le vainqueur et Frédéric Puren avec une Type E terminant 2ème. On reparlera plus tard de cette Type E !

Tour  Auto 2010 - Circuit de Magny Cours

Tour Auto 2010 - Circuit de Magny Cours

S’ensuivent de nombreuses courses avec une première place au Grand Prix Historique de Pau en 2009. Puis en 2010, c'est la première victoire en compétition VHC du Tour Auto avec la Lotus Elan. En 2011 il terminera 2éme et en 2012, l'arrivée de gros cubes, AC Cobra et GT 40, le reléguera à la 7ème place.

Ce sera sa dernière saison avec la Lotus Elan. Il est temps de changer de monture et de passer au niveau supérieur en matière de puissance. La Type E est la seule option réaliste financièrement. Par le plus grand des hasards, la Type E de Frédéric Puren 2ème du Tour Auto 2006, qui est dans les mains de J-M Merlin et qui participe au Tour Auto, est à vendre.

Tour Auto 2013 - l'ex Type  E de F. Puren

Jean-Pierre Lajournade au volant de l'ex Type E de F. Puren

Tenacité, disions-nous : Jean-Pierre Lajournade achète cette Type E Coupé. Après une bonne cure de rajeunissement entreprise par Dominique Bachard et ses amis de Renault F1 et après que le moteur, la boîte et le pont aient été envoyés chez Denis Welch pour préparation, il s'aligne au départ du Tour Auto 2013 qu'il terminera 2ème en frisant la victoire. En 2014 il terminera à nouveau deuxième de ce Tour Auto et montera sur la troisième place du podium au Mans Classic 2014.

Mais déjà l'esprit n'est plus sur cette Type E coupé mais sur la Type E Roadster 3.8 l acquise en épave dès la fin du Tour Auto 2013. En effet, il fallait pour franchir la dernière étape, et s'approcher du graal, construire une auto dans l’esprit de la fameuse Type E Lightweight, tout en respectant les caractéristiques techniques de ce rarissime modèle. La coque est traitée en France, décapage, sablage, renforts, pose d’un arceau, peinture sont réalisé par des professionnels amis. Le montage et les réglages de l'auto seront l’œuvre de ses amis de Renault F1 qui y consacrent tout leur temps libre. Dans le même temps,l’ensemble moteur-boîte-pont sont envoyés chez Denis Welch pour préparation. Le coupé roadster semi lightweight sera aligné au Tour Auto 2015. L'auto est bien née, toutes les prévisions sont confirmées, Première course : Deuxième victoire sur ce Tour Auto 2015 pour Jean-Pierre Lajournade et Christophe Bouchet son copilote.

 

Tour Auto - Seconde victoire pour Jean-Pierre Lajournade

Tour Auto 2015 - Et de deux, pour Jean-Pierre Lajournade

 En 2016 il réitère, en imposant une nouvelle fois sa loi devant L. Caron, un de ses meilleurs concurrents, sur Cobra 289 avec qui la bataille fut chaude ! En 2016, au contrôle de passage de Saint Rémy de Provence, Jean- Pierre Lajournade, serein dans son baquet, nous a dit avec calme : « J’ai la situation en mains et je dois gagner ce Tour ». Cette déclaration illustre la volonté ancrée sur un investissement personnel où tout a été mis en place pour la gagne.

 

16.04.22_1824  Copyright Photoclassicracing

 

16.04.24_0138  Copyright Photoclassicracing

Tour Auto 2016 : et de trois !

 Jean Pierre Lajournade totalise onze Tour Auto et neuf podiums, autant dire que dans cette épreuve il est un incontournable favori pour 2017.

 
Vous l'avez compris : la raison pour laquelle nous parlons de Type E et avons quitté nos chères RS pour l’espace d’une News s’explique par le fait que Jean-Pierre Lajournade est un grand pilote mais aussi parce qu’il possède entre autres une magnifique Carrera 2.7 RS Yellow Light et que nous sommes fiers qu’il soit membre de notre Club.
Nous lui souhaitons encore de belles victoires et qui sait, peut-être, sur une Porsche puisqu'il participe cette année au Tour de Corse Historique et à d’autres Rallyes Historiques avec une Porsche type Carrera 2.8 RSR.

 

15.10.06 J1 ES1 _28  Boca di Pelza Gualdaricio Copyright F Haase Racing_16 site

 

 

 


Retour à la page précédente

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*